Promouvoir les territoires

 

Le clos des Carelles

 

« En sa qualité de bailleur social, Le Foyer Rémois, en partenariat avec les communes, contribue à la vie sociale de son territoire, en prenant en compte les publics les plus fragiles. »

Avec le « Clos des Carelles », à Mardeuil, commune rurale de 1.500 habitants, Le Foyer Rémois a développé un parfait exemple d’habitat spécifique destiné aux personnes âgées, que l’on appelle « béguinage » dans le Nord de la France. Il s’agit d’un habitat individuel construit autour d’un lieu collectif. Ici, 20 logements de plain-pied conforme au Label Habitat Senior Services (notamment adaptés aux personnes à mobilité réduite) et disposant d’un jardin, destinés à un public de plus de 60 ans, et de 6 logements familiaux, le tout autour d’une salle commune de 117 m2.

 

Au service des publics les plus fragiles

 

Ce concept – la résidence a été livrée en 2011 – a démontré sa pertinence au fil des années. Une animatrice (dont il faut saluer l’investissement), prise en charge par la commune est à l’écoute quotidienne des résidents, organise des activités de vie collective et d’animation, favorise le lien social et développe des partenariats, avec l’école de la commune, par exemple, autour de projets intergénérationnels.

 

Le Clos des Carelles est très apprécié des locataires, qui s’y sentent bien avec, pour certains, le sentiment d’une « renaissance sociale ».

Lamiââe Antar

Chargée de projet Habitat spécifique

Un programme primé

 

Réalisé par Le Foyer Rémois à la demande de la commune de Mardeuil pour une population spécifique, ce projet a contribué à démontrer le rôle des bailleurs sociaux et leur valeur ajoutée sur leur territoire, au service des publics les plus fragiles.

Ce programme a obtenu le prix 2017 « HLM, partenaires des âgés » dans la catégorie « Adaptation de l’offre locative existante et développement d’une offre de logements répondants aux besoins liés au vieillissement ». Ce prix a été décerné au Foyer Rémois par l’Union Sociale de l’Habitat, la Direction Générale de la Cohésion Sociale, la Caisse des Dépôts et Consignations, l’Assurance retraite (CNAV, CARSAT), la Mutualité sociale agricole et le Régime Social des Indépendants.

Une partie de la dotation attachée à ce prix (d’un montant total de 10.000 €) a permis de financer des actions engagées dans le cadre de ce programme.

L’actif appart’

L’appartement clef en main pour jeunes actifs

 

Le concept

 

Le Foyer Rémois a lancé, en janvier 2017, un nouveau concept de logements : l’Actif Appart.

L’actif appart est une résidence sociale pour jeunes actifs âgés de 18 à 26 ans, pensé comme un premier habitat clé en main. Il se loue pour une durée maximum de 24 mois et permet de bénéficier de tout le confort nécessaire.

 

Wifi, laverie, salle commune, appartement meublé et équipé, le locataire n’a plus qu’à poser ses valises.

L’actif appart apporte aussi un suivi pédagogique pour apprendre à gérer son budget.

Pour simplifier la démarche de chaque locataire, les charges sont fixes et comprises dans le loyer.

Les critères d’accueil

 

Les critères d’accueil sont ceux pratiqués par les résidences sociales « jeunes actifs » :

  • Les jeunes de 18 à 26 ans (dérogation à l’âge maxi pour les diplômés sortant d’études longues), en accès au premier emploi, en contrat d’apprentissage ou saisonniers qui vivent une situation de mobilité géographique du fait de l’acceptation d’un contrat de travail contraignant à une décohabitation de la résidence familiale.
  • Les stagiaires de 18 à 26 ans, disposant d’un contrat de stage long en entreprise (+ de 6 mois) conventionné et rémunéré.
  • Les jeunes de 18 à 26 ans (dérogation à l’âge maxi pour les diplômés sortant d’études longues) en contrat d’intérim ou contrat à durée déterminée de plus de 3 mois.
  • Les jeunes de 18 à 26 ans (dérogation à l’âge maxi pour les diplômés sortant d’études longues), issus de quartiers situés en zone de rénovation urbaine, en accès au premier emploi, sans critère de mobilité.

 

Des étudiants peuvent être admis dans une limite de 20 % des effectifs sous réserve de justifier de difficultés économiques et sociales et d’obstacles pour se loger.

Suivi pédagogique & tarif unique

 

Lors de son entrée dans la résidence, le jeune actif est accueilli par un collaborateur du Foyer Rémois responsable de la résidence. Un diagnostic est alors réalisé afin d’identifier les difficultés et fixer ses objectifs (réussir sa formation, trouver un emploi, obtenir un logement autonome). En fonction du diagnostic établi, le collaborateur du Foyer Rémois oriente le résident vers les acteurs locaux ou des associations partenaires.

Sont également exposés, lors de cette entrée, les règles de fonctionnement de la résidence, les droits et les devoirs des locataires. Durant cet entretien, la vocation de la résidence est clairement réaffirmée : proposer un logement temporaire en vue d’accéder à court terme à un logement autonome. La résidence sociale « jeunes actifs » a pour but de servir de « tremplin » dans le parcours résidentiel du jeune ainsi que dans son parcours professionnel.

C’est pourquoi le contrat de résidence est conclu pour une durée d’un mois, renouvelable par tacite reconduction. L’objectif de durée maximale est fixé à 24 mois.

Lors de ce premier entretien, le résident constitue avec l’aide du collaborateur du Foyer Rémois responsable de la résidence le dossier de demande d’aide au logement afin que celle-ci puisse être mise en place dès son arrivée dans la résidence.

Le résident se verra remettre également un livret d’accueil dans lequel est décrit son logement, la liste des équipements, des conseils d’entretien ou de nettoyage mais également la liste des équipements culturels, sanitaires, les adresses pratiques et numéros de téléphone des administrations ou services d’assistance.

Ce premier entretien est conclu par une visite de la résidence et des locaux communs, permettant souvent au nouvel entrant de croiser d’autres résidents, de se présenter et d’identifier certaines personnes.

Le résident est par la suite invité à rencontrer le responsable de la résidence à l’issue du premier mois afin d’échanger sur ses premières impressions, faire le point sur l’atteinte des objectifs fixés…

A l’issu du sixième mois, un deuxième entretien et proposé afin de préparer la sortie du résident en l’accompagnant sur son projet professionnel, son projet de vie, son apprentissage de la vie locative et sa recherche de logement.

C’est donc un accompagnement personnalisé qui est proposé à chaque résident.

Adresses

Située en plein cœur du Parc Gouraud, L’actif appart’ est composé de 19 logements à proximité de la Cité de la Musique et de la Danse, à 2 kilomètres de la gare de Soissons. Cette zone est desservie par les transports en commun, permettant ainsi aux résidents de se déplacer facilement.

7 rue Camille GUERIN

51450 BETHENY

Prix Signatures Arcade 2018

Ce programme se compose de 27 T1 et 4 T2. Différents espaces collectifs situés au rez-de-chaussée forment un foyer, équipé d’une cuisine, d’un sanitaire, d’une laverie et d’une consigne permettant ainsi aux résidents de se retrouver tout au long de la journée.

Situé au 2 rue de la Champagne à Bazancourt, l’Actif Appart’ regroupe 19 logements collectifs. Livraison prévue fin 2017, ce programme aura la particularité de proposer des logements pour les jeunes actifs ainsi que des logements sociaux plus conventionnels pour permettre une plus grande mixité sociale.

Magny le Hongre – Résidence Intergénérationnelle

 

 

« Avec le projet de l’Îlot vert, situé en Seine-et-Marne, Le Foyer Rémois démontre toute sa capacité d’adaptation en réalisant un projet complexe hors de son champ d’intervention géographique naturel. » 

S’adapter pour se développer

 

Avec l’Ilot vert, à Magny-le-Hongre, Le Foyer Rémois met en œuvre tout son savoir-faire sur un territoire, la Seine-et-Marne, qui n’est pas celui de son périmètre traditionnel d’intervention.

On retrouve dans ce programme les notions de mixité et d’inter génération, avec des logements destinés aux seniors et des logements familiaux, autour d’une salle commune, d’espaces verts partagés, etc.

Au départ, le cahier des charges était celui d’un projet privé, dans lequel est venu s’insérer des orientations sociales.

L’Ilot vert, programme de 103 logements au centre de Magny-le-Hongre, accueillera ses premiers locataires dès le mois d’août 2018.

Cette opération constitue pour Le Foyer Rémois un point d’ancrage sur l’agglomération de Marne-la-Vallée, territoire en plein développement sur lequel le besoin de logements est particulièrement « tendu ».

Elle a permis également au Foyer Rémois d’être identifié comme une structure référente et un interlocuteur fiable par les promoteurs intervenant sur ce secteur et les collectivités.

Xavier Humbert

Adjoint au DTP – Chef du Département programmation et foncier

Amélie Terrié

Responsable d’opération – Département investissements et travaux

Résidence Autonomie à Vertus

 

L’établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes de Vertus était un établissement de 175 lits répartis sur deux sites : le site de l’Hôtel Dieu (105 lits) et le site Paul Gérard (70 lits environ.)

Les deux bâtiments ne satisfaisaient plus aux besoins en matière de prise en charge de la dépendance et ne répondaient plus aux normes actuelles en matière de confort hôtelier, accessibilité handicapé, sécurité incendie…

C’est pourquoi l’établissement s’est engagé, dans son Projet d’établissement 2012-2016, à «concevoir un nouveau projet architectural alliant sécurité et qualité des soins», en optant pour la reconstruction de la totalité de ses locaux sur un site unique : le site Paul Gérard.

 

Il souhaitait ainsi redéfinir les moyens à mettre en place afin :

– d’offrir un hébergement et un lieu de vie de qualité aux personnes âgées dépendantes ainsi que de bonnes conditions de travail pour le personnel,

– de diversifier son offre d’accueil par la création d’un accueil de jour interne : un pôle d’activités et de soins adaptés – PASA de 14 places,

– de maintenir les 5 lits d’hébergement temporaire ou d’urgence répondant aux besoins actuels.

 

C’est Le Foyer Rémois qui a été choisi pour la réalisation de ces travaux.

Le bailleur a investi 15 422 000 € TTC dans la réalisation de ce projet, et est désormais propriétaire des locaux pendant 28 ans grâce à un bail emphytéotique. A l’issue de ce bail, le terrain et le bâtiment appartiendront à l’association qui gère la résidence.

Les travaux ont commencé en juillet 2016 et devraient se terminer en Août 2019.

Le nouvel établissement est désormais organisé en différentes entités fonctionnelles :

  • l’accueil
  • un espace de vie collective et animation
  • l’administration
  • le Pôle d’Activités et de Soins Adaptés – PASA de 14 places
  • un poste infirmier central
  • trois plateaux d’hébergement « toutes dépendances » de 58 à 59 lits chacun (chaque plateau d’hébergement étant réparti en 4 unités de 14 à 15 lits)
  • des locaux de logistique