Préserver l’environnement

 

Buildtog Bétheny

 

 

« A Bétheny, l’immeuble en cours de réalisation dans le cadre du projet «BuildTog» sinscrit dans la démarche novatrice du programme de recherche européen «Eurohnet». »

Un immeuble qui allie performance énergétique et innovation technique !

 

A Bétheny, avec le programme « BuildTog » (contraction de l’anglais « building together » ou, en français, « construire ensemble », Le Foyer Rémois s’inscrit pleinement dans le projet de recherche européen Eurhonet, regroupant des bailleurs sociaux Allemands, Français, Suédois, Italiens, Anglais…

 

Le projet Eurhonet consiste à optimiser la démarche de construction afin d’obtenir des immeubles de logements au standard de la norme « passivhaus », label allemand de performance énergétique.

 

Les méthodes de réalisation (matériaux, technologies…) de ces immeubles sont comparées dans les différents pays participants, l’idée directrice étant de créer en Europe un référentiel d’habitat accessible à tous, performant en termes d’efficacité énergétique, et de la meilleure qualité architecturale possible.

Alexis Joslant

Responsable d’opérations

Une démarche novatrice

 

Pour la réalisation de cet immeuble de 22 logements, Le Foyer Rémois a fait appel à deux bureaux d’études, l’un Allemand, l’autre Français, pour le guider dans cette réalisation, notamment pour ce qui concerne la suppression des « ponts thermiques ».

 

Afin de faire travailler les entreprises locales, le bois choisi comme énergie de chauffage est d’une provenance inférieure à 50 km de Bétheny, choisi notamment pour son caractère « renouvelable ». Tous les systèmes de maintenance sont installés dans les combles, ce qui génère moins de nuisances et de contraintes pour les locataires.

 

A travers le programme Buildtog, Le Foyer Rémois est fidèle à sa démarche novatrice. Rappelons qu’il a réalisé, en 2010, le premier immeuble collectif passif de France,
« la Clairière », à Bétheny !

Local associatif mutualisé à Orgeval

 

 

« Parce que la culture est au cœur de la création du lien social dans les quartiers, Le Foyer Rémois apporte sa contribution pour en favoriser le développement. Comme ce fut le cas, de septembre à juin, dans le quartier Orgeval, à Reims. »

La culture au cœur de la création du lien social

 

Le projet « Les Familiarités », mené en partenariat avec Le Manège, scène nationale de Reims, à Orgeval, visait à faire sortir les habitants des limites de leur quartier, notamment en leur donnant accès à la culture, au sens large. C’est le sens des actions conduites dans les quartiers bénéficiant du dispositif « Contrat de ville ».

 

Dans ce cadre, Le Foyer Rémois a mis à disposition un local, au cœur du quartier, dans lequel Le Manège a organisé cinq ateliers de pratiques artistiques (de septembre à janvier) encadré par des artistes professionnels.

 

Ce projet a donné lieu à un spectacle commun sur la base de l’expression corporelle, à Orgeval du 18 au 22 juin et au Manège le 23 juin.

Favoriser la mixité des publics et des générations

 

L’objectif de ces « Familiarités » était multiple.

Il s’agissait, en premier lieu, de susciter l’engagement et la participation des habitants du quartier. On notera que lors de la présentation du projet, en septembre dernier, quelque 70 personnes étaient présentes (une trentaine a ensuite participé régulièrement au projet).

Il devait également favoriser la mixité des publics et des générations, contribuer à la mobilité des habitants et au décloisonnement du quartier, permettre aux habitants de s’approprier les lieux culturels et collectifs, tant du quartier lui-même que du centre-ville rémois, favoriser enfin le lien social, l’acceptation de l’autre tout en développant la tolérance.

On retrouve bien dans ce terme de « familiarités » l’idée des liens à même de se tisser entre les gens, librement et sans contrainte.

Le Foyer Rémois s’associe de plus en plus à ce genre de projet dont la finalité est de créer du lien dans et hors d’un quartier en donnant aux associations en place des moyens d’animation.  Si la création du lien social n’est pas le cœur de métier du Foyer Rémois, cela fait néanmoins partie de sa raison d’être, de son essence, et son implication en la matière est, de ce fait, naturelle.

Isabelle Chrétien

Adjointe au Directeur clientèle

Responsable du département gestion locative